CR AG étudiante du 15 janvier

Compte-rendu de l’Assemblée Générale des étudiants
Du jeudi 15 janvier 2009


L’assemblée générale s’est déroulée en trois temps.
D’abord, deux étudiants se sont portés volontaires pour siéger à la Tribune afin d’équilibrer les débats. Il s’en est suivi un débat sur la masterisation, avec une intervention du représentant des étudiants de lettres qui s’étaient réunis avant l’assemblée générale afin de travailler un peu sur les textes, de proposer des moyens d’action, d’étudier les revendications qui pourraient être proposés en assemblée générale, afin de faire avancer le débat de manière efficace. Ils ont mis en place au sein de leur filière une mailing-list pour tenir les étudiants au courant de ce qu’il se passe. Ils ont suggéré que les autres filières adoptent un système de fonctionnement similaire afin de faire remonter en AG des éléments pertinents et efficace, ce qui renforcerait la cohésion du mouvement et son efficacité. Ils ont mentionné également les conséquences de la modification du statut des enseignants : voici le résumé de leur travail :

 => Masterisation
   -  Rallongement de la durée des études non rémunérées.
   -  Avant : 6h de cours > 17 heures environ.
   -  Obligation d’avoir un master :
     Ø Disparition de l’IUFM = master enseignement
     Ø Disparition des masters Recherche = plus de gens qui pourront enseigner que rechercher
     Ø Intérêt = économies à 15000 postes en moins
     Ø Deux types d’université en concurrence : certaines plutôt réservées à l’enseignement, d’autres plutôt à la recherche

=> Modification du statut des professeurs.
   -  Vont devoir assumer en plus la fonction de conseillers d’orientation, alors qu’ils ne sont pas qualifiés davantage. 
   -  Professeurs surchargés = enseignement de moindre qualité.
   -  Performance gérée par l’Autorité d’Evaluation de l’Enseignement de la Recherche et du Supérieur à difficile pour les profs de publier des articles.
   -  Rôle du CNU complètement annihilé
   -  Réforme des doctorants : on passe d’un CDD de 3 ans à un CDD d’un an renouvelable deux fois, trois exceptionnellement.
   -  Peur de la perte du statut de fonctionnaire

Ensuite ont été décidées les revendications :
   -  Retrait des différentes réformes (statut des enseignants, concours, abrogation de la LRU).
   -  Maintien des postes
   -  Maintien de la possibilité de passer des concours à bac +3
   -  Maintien de la rémunération lors de l’année de stage

Modalités d’action proposées :
   -  Se réunir entre filières pour préparer les AG de manière plus efficace
   -  Signer les pétitions qui circulent sur internet dont celle sur www.sauvonsluniversite.com
   -  Envisager des actions globales réunissant professeurs et étudiants : une idée de roulement grève étudiants / grève enseignants afin de ne pas trop pénaliser les personnels financièrement.
   -  Participer aux manifestations :
     o 17 janvier : manifestation à 10 heures, départ Bourse du travail, cours Victor Hugo
     o 29 janvier : manifestation / grève générale des personnels
     Remarque : il a été souligné que si l’on décide de faire une manifestation, il FAUT y participer !
   -  Il a été soumis l’idée d’organiser quelque chose à l’université lundi 26 janvier, réunissant personnels et étudiants, jour de la rentrée, afin d’exprimer le mécontentement général.

Réunion d’information :

Lundi 19 janvier à 14 heures,
Rendez-vous devant l’université car salle pas encore connue.