Bref aperçu de la journée d'hier...

Publié le par Collectif Tréfilerie/Coopérative étudiante

Jeudi 14 mai, certains cours ont repris sous protection policière sur le site Tréfilerie. L’accès aux locaux n’était  possible que pour une certaine partie des étudiant-e-s. En effet, les grévistes, mais aussi toutes personnes soupçonnées de l’être (garçons aux cheveux longs, filles aux tenues bariolées…) ont été refoulés par les forces de l’ordre.

Nous condamnons bien évidemment de telles dispositions. Nous déplorons aussi que, dans ces conditions,  des enseignants aient accepté de faire leurs cours, et des étudiants d’y participer. Prétendre et essayer de faire en sorte que l’université fonctionne normalement alors qu’elle est encadrée par les policiers et que tous les étudiants n’ont pas un accès égal aux locaux, c’est inadmissible.

Lorsque certains et certaines d’entre nous ont réussi à pénétrer dans les locaux par de subtils procédés, ils étaient encadrés par des policiers dans des espaces très restreints et sommés de ne plus se déplacer. Dans le même temps, des cours avaient lieu dans les salles à côté, des étudiants et des enseignants passant dans les couloirs comme si de rien n’était… Cela n’est pas acceptable.

Comme lors de la journée de mercredi, nous sommes effarés par  l’irresponsabilité et le manque de bon sens de la présidence et de l’administration.

Publié dans Mobilisations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article